Toutes les actualités
Plus du tiers des Canadiens donneront moins aux organismes de bienfaisance pendant la période des fêtes en raison de la COVID-19, selon un sondage

Plus du tiers des Canadiens donneront moins aux organismes de bienfaisance pendant la période des fêtes en raison de la COVID-19, selon un sondage

Parmi les personnes qui donneront moins, sept sur dix l’expliquent par des difficultés financières causées par la pandémie

Toronto, le 14 décembre 2020 – Les Canadiens reconnaissent que la COVID-19 a fait augmenter considérablement la demande pour les services offerts par les organismes de bienfaisance, et pourtant, les dons sont en chute. C’est ce que révèlent deux nouvelles études publiées par Imagine Canada qui représente les organismes de bienfaisance au pays.

La première étude, l’Enquête sectorielle d’Imagine Canada, a été réalisée en novembre et en décembre pour prendre la mesure des répercussions de la COVID-19 sur les organismes de bienfaisance neuf mois après le début de la pandémie.

La deuxième étude, réalisée au début décembre conjointement avec CanaDon, s’est intéressée aux effets de la pandémie sur les intentions de don des Canadiens durant la période des fêtes. Les résultats des deux études dressent un portrait sans équivoque de la diminution des revenus qui accompagne la hausse de la demande pour les services fournis par les organismes, en raison de la crise sanitaire.

Selon l’Enquête sectorielle d’Imagine Canada, 68 pour cent des organismes de bienfaisance ont enregistré une baisse des dons depuis le début de la pandémie. En même temps, la demande pour leurs services continue d’augmenter : 46 pour cent des organismes rapportent une hausse de la demande contre 35 pour cent au début de la pandémie. Par conséquent, les organismes se voient contraints de faire plus avec des capacités diminuées ou qui sont restées les mêmes.

Parmi les organismes qui ont participé à l’Enquête sectorielle, 70 pour cent ont également signalé une baisse du nombre de bénévoles et 74 pour cent une baisse du nombre d’heures de bénévolat depuis le début de la pandémie.

Plus de huit Canadiens sur dix (81 pour cent) estiment que la demande pour les services des organismes de bienfaisance a augmenté pendant la pandémie. Cependant, seulement 51 pour cent d’entre eux disent prévoir de faire des dons aux organismes de bienfaisance pendant cette période des fêtes. Un sondage portant sur les dons pendant le temps des fêtes réalisé par Imagine Canada en 2014 avait permis de constater que 62 pour cent des Canadiens prévoyaient de donner aux organismes de bienfaisance pendant cette période.

Le sondage de 2020 démontre que parmi les Canadiens qui prévoient de faire un don pendant la période des fêtes, 36 pour cent disent vouloir donner moins. De ce groupe, 71 pour cent expliquent leur décision de réduire leurs dons par des difficultés financières liées à la COVID.

Ces chiffres représentent de bien mauvaises nouvelles pour le secteur du bien social. En effet, beaucoup d’organismes reçoivent environ 40 pour cent de leurs dons pendant les six à huit dernières semaines de l’année.

« L’augmentation de la demande et la baisse des revenus créent une “tempête parfaite” pour les organismes de bienfaisance en ce temps des fêtes », dit Bruce MacDonald, président-directeur général d’Imagine Canada. « Nous demandons aux Canadiens de se montrer solidaires et de riposter à la pandémie en faisant un effort supplémentaire pour aider les organismes de bienfaisance à aider les personnes qui en ont besoin. »

Principaux constats
· 36 pour cent des répondants disent qu’ils donneront moins en 2020 en raison de la COVID-19.
· Actuellement, les répondants prévoient de donner environ 317 $ en moyenne en 2020, y compris les dons qu’ils prévoient de faire pendant la période des fêtes. Si ce scénario se concrétise, cela représenterait une réduction de 40 % par rapport aux chiffres de sondages antérieurs publiés par Statistique Canada.
· 62 pour cent des Canadiens pensent que la baisse des dons de bienfaisance est un important effet de la COVID-19.

La demande accrue exerce une pression supplémentaire sur le secteur du bien social qui démontre des signes de fatigue. Environ la moitié (51 %) des organismes de bienfaisance indiquent que leur capacité de maintenir un sain équilibre entre le travail et la vie privée et d’éviter l’épuisement professionnel de leur personnel est en train de s’affaiblir.

L’enquête sur les intentions de don durant la période des fêtes révèle également un virage fondamental dans la manière de donner aux organismes de bienfaisance. Ainsi, la moitié (49 %) des Canadiens sondés ont une nette préférence pour les organismes qui acceptent des dons en ligne.

Enfin, selon l’enquête, la moitié des Canadiens pensent que le gouvernement fédéral doit en faire plus pour soutenir les organismes de bienfaisance durement touchés par la pandémie.

L’Enquête sectorielle démontre que les organismes de bienfaisance continuent de travailler sans relâche pour s’adapter en trouvant de nouvelles façons de recueillir des dons et de fournir leurs services. 79 pour cent d’entre eux ont adopté des pratiques novatrices et mis à l’essai de nouvelles façons de faire pour rejoindre plus de personnes et accomplir leur mission. 22 pour cent disent que leurs efforts pour miser davantage sur les collectes de fonds en ligne se sont traduits par une augmentation des dons.

« La grande question en cette période des fêtes est de savoir si les organismes de bienfaisance ont la capacité de répondre à la flambée de la demande causée par la pandémie », explique M. MacDonald. « La réponse à cette question dépendra en grande partie de l’appui que les Canadiens pourront leur offrir pendant les fêtes et les prochains mois. Le soutien continu du gouvernement fédéral est tout aussi déterminant. La capacité des organismes dédiés au bien social de continuer à offrir des services essentiels est un aspect fondamental du bien-être des Canadiens. »

Méthodologie
L’enquête Dons pour la période des fêtes au Canada a été réalisée en ligne par Ignite-Lab entre le 1er et le 5 décembre 2020. Au total, 1 252 Canadiens âgés (dont 502 au Québec) d’au moins 18 ans y ont participé. Un échantillon de cette taille a un intervalle de confiance de ± 2,7 pour cent.

L’Enquête sectorielle d’Imagine Canada a été réalisée en ligne par Imagine Canada entre le 3 novembre et le 4 décembre 2020 auprès de 1 089 dirigeants d’organismes de bienfaisance dont les revenus annuels sont supérieurs à 30 000 $ et qui ne sont pas des congrégations religieuses. Les réponses ont été pondérées selon la taille de l’organisation, le champ d’activités, la région, la principale source de revenus et la présence de personnel rémunéré afin de produire des estimations représentatives de l’ensemble des organismes de bienfaisance. L’échantillon était composé d’organismes membres de différents organismes-cadres et d’organismes choisis au hasard. Habituellement, un échantillon aléatoire simple de cette taille aurait un intervalle de confiance de ± 2,9 pour cent.

Imagine Canada
Imagine Canada est un organisme caritatif national bilingue dont la cause est l’ensemble des organismes de bienfaisance canadiens. Grâce à nos initiatives en matière de défense des intérêts, à nos projets de recherche et à nos entreprises sociales, nous contribuons au renforcement des organismes de bienfaisance, des organismes à but non lucratif et des entrepreneurs sociaux afin qu’ils puissent mieux remplir leur mission. Notre vision est celle d’un Canada fort, où les organismes caritatifs travaillent ensemble, aux côtés des entreprises et des gouvernements, pour bâtir des collectivités dynamiques et résilientes. Pour en savoir plus, visitez notre site web, suivez-nous sur Twitter, sur LinkedIn, et sur Facebook.

CanaDon
CanaDon est une fondation caritative qui s’efforce d’augmenter les dons au Canada grâce à la technologie. CanaDon.org offre un guichet unique sûr et fiable pour faire des dons, collecter des fonds ou se renseigner sur tout organisme de bienfaisance au Canada. L’organisme développe également une technologie de collecte de fonds abordable et offre une formation et une éducation gratuites aux organismes de bienfaisance afin que, quelle que soit leur taille, tous les organismes de bienfaisance aient la capacité d’augmenter leur impact et de réussir à l’ère numérique. Plus de 2,7 millions de Canadiens ont donné plus de 1,5 milliard de dollars à des organismes de bienfaisance utilisant CanaDon depuis sa fondation en 2000. Pour plus d’informations, visitez CanaDon.org ou connectez-vous avec CanaDon sur Twitter, Facebook, Instagram et LinkedIn.

Renseignements :

Stéphane Prud’homme, Attaché de presse
514.756.9044 , [email protected]