Toutes les actualités
NOUVELLE ÉTUDE : LA RELANCE SERA DIFFICILE POUR CERTAINS ORGANISMES CARITATIFS CANADIENS

NOUVELLE ÉTUDE : LA RELANCE SERA DIFFICILE POUR CERTAINS ORGANISMES CARITATIFS CANADIENS.

Une enquête sectorielle réalisée par IMAGINE CANADA.

Plus d’un an s’est écoulé depuis le début de la pandémie de COVID‑19, et les effets de cette crise se font encore grandement sentir dans le milieu des organismes caritatifs partout au pays. La plus récente édition de l’enquête sectorielle lève la lumière sur les répercussions persistantes de la pandémie sur le secteur et avance que la relance sera difficile pour de nombreux organismes.

Une pandémie inégale : beaucoup d’organismes caritatifs continuent de subir des effets graves, tandis que d’autres se portent bien

Plus de 4 organismes sur 10 continuent d’enregistrer des baisses de revenu.

Ces organismes ont perdu 44 % de leurs revenus en moyenne, un chiffre inchangé depuis notre dernière Enquête réalisée à la fin de 2020, et plus de la moitié d’entre eux déclarent des pertes de revenus de plus de 40 %. En même temps, environ un tiers des organismes affirment maintenant que leurs revenus atteignent à peu près leur niveau prépandémie, et près d’un quart rapportent une augmentation de leurs revenus.

56 % des organismes de bienfaisance éprouvent des difficultés et risquent de ne pas retrouver leur santé prépandémie

Deux groupes d’organismes demeurent dans une situation difficile et risquent de ne pas se rétablir de la crise :

  • Les organismes qui ont connu une importante baisse de la demande devant l’impossibilité de mener leurs activités et d’offrir leurs programmes et services en raison des restrictions en matière de santé publique (14 % de tous les organismes).
  • Les organismes dont les capacités ne suffisaient pas à répondre à la demande pour leurs programmes et services (42 % de tous les organismes).

44 % des organismes se portent mieux et sont sur la voie du rétablissement. Les organismes dans ce groupe déclarent suffire à la demande.

Pour en savoir plus cliquez ici