Toutes les actualités
La Fondation tiendra les prochains Échanges Vitaux dans la MRC de Lotbinière ainsi qu’auprès de la Nation Huronne-Wendat de Wendake.

Québec, le 12 janvier 2021 – La Fondation Québec Philanthrope à l’écoute des collectivités bénéficiaires du Défi communautaire Objectif avenir RBC dans la Capitale-Nationale, la Chaudière-Appalaches et leurs environs tiendra les prochains Échanges Vitaux dans la MRC de Lotbinière, le 20 janvier 2021 ainsi qu’auprès de la Nation Huronne-Wendat de Wendake, le 22 janvier 2021.

Ce sont au total cinq communautés soutenues par la Fondation Québec Philanthrope qui seront consultées d’ici le 22 janvier 2021 soit celles de la Nation Huronne-Wendat de Wendake, de la MRC de Portneuf, de la MRC de Lotbinière, de la MRC de la Nouvelle Beauce et la Ville de Lévis en Chaudière-Appalaches.

Soulignons que le Défi communautaire Objectif avenir RBC est un appel à l’action lancé aux jeunes de 15 à 29 ans dans plus de 150 petites et moyennes collectivités canadiennes pour répondre à des enjeux communautaires locaux à l’aide de projets novateurs. Lancé en 2019, il est issu d’un partenariat entre la Fondation RBC et les Fondations communautaires du Canada.

La tenue de ces Échanges Vitaux, permettra à la Fondation Québec Philanthrope de prendre la mesure de la vitalité des communautés et des enjeux locaux, tels que soulevés par les jeunes et les organismes participants. Inclus dans la démarche du Défi communautaire, les Échanges Vitaux sont un volet du programme Signes vitaux, chapeauté par les Fondations Communautaires du Canada. Ce programme a pour objectif d’entretenir un dialogue continu et rigoureux avec la communauté de manière à connaître ses besoins et à développer des pistes d’action. La Fondation Québec Philanthrope a publié son premier rapport Signes vitaux en novembre 2019 et entend conclure l’année 2021 avec un nouveau portrait de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches, lequel ne pourra faire abstraction des impacts de la pandémie sur les communautés. Les échanges vitaux du Défi communautaire Objectif avenir RBC seront certainement très informatifs à cet égard.

Le projet « Solidaire à la rue » réalisé dans la communauté de la Nouvelle-Beauce

Le 1er décembre dernier, la Fondation a convié les participants du projet « Solidaire à la rue » afin d’échanger sur son avancement en regard des enjeux causés par les conséquences liées à la COVID-19. De même, il a été question des impacts de la pandémie sur les organismes et les jeunes.

Ce projet élaboré avec le Carrefour-Emploi-Nouvelle Beauce, la Maison de Jeunes l’Utopie et le CISSS de Chaudière-Appalaches, vise à sensibiliser la communauté de la Nouvelle Beauce à l’itinérance cachée et à l’exclusion sociale par l’entremise d’un événement rassembleur et inclusif. En raison de la pandémie, les jeunes ont choisi de tenir l’événement en 2021 afin de réunir en présentiel un nombre important de participants et ainsi augmenter le niveau de sensibilisation à l’itinérance cachée et à l’exclusion sociale. Par ailleurs, lors des échanges, les participants ont mis en lumière les effets de la pandémie sur la santé mentale chez les jeunes.

Le projet « Cultive ton avenir » des jeunes de la collectivité de Portneuf

Le 11 décembre dernier, la Fondation Québec Philanthrope a échangé avec un groupe formé des jeunes leadeurs de la collectivité de Portneuf ainsi que des représentants de Concert’Action Portneuf et de la Table de concertation en sécurité alimentaire de Portneuf. À cette occasion, les participants ont présenté le projet « Cultive ton avenir » dont le double objectif consiste à faire vivre aux jeunes en difficulté une expérience professionnelle qualifiante d’aide horticole et de contribuer à la lutte des pertes agricoles chez les producteurs dans la région de Portneuf.

Grâce au projet, les jeunes se sont familiarisés avec la culture de fruits et des légumes ainsi qu’avec la transformation des aliments récoltés afin de favoriser leur conservation et d’en faire la distribution aux organismes communautaires de la région. Tout au long du projet, les jeunes ont eu l’opportunité de rencontrer des conseillers d’orientation et des conseillers en emploi afin de développer une meilleure estime d’eux-mêmes. Les participants ont aussi fait état de l’isolement vécu par les jeunes et les aînés en cette période de pandémie. Ils ont également souligné l’importance pour les organismes communautaires de se réinventer et d’adapter leur fonctionnement au contexte actuel.

Le projet Unisson dans la communauté de la Ville de Lévis

Le projet Unisson déployé par des jeunes de la Ville de Lévis, en collaboration avec les organismes l’ADOberge et Trajectoire-Emploi visait l’organisation d’activités rassembleuses pour la population. Ces activités se sont matérialisées notamment par la mise à disposition de bacs à jardinage, l’organisation de des spectacles musicaux dans des résidences pour personnes âgées et dans les lieux publics, ainsi que par l’affichage de poèmes dans les rues de Lévis. Les jeunes ont ainsi eu l’opportunité de s’investir pleinement dans la communauté et d’en comprendre les besoins.

Lors de cet échange, les jeunes leadeurs accompagnés de Fred Montplaisir de l’ADOberge et de Véronique Talbot de Trajectoire Emploi nous ont parlé avec enthousiasme de l’évolution du projet et de leur implication, mais aussi de l’impact des activités sur les personnes qui y ont participé. Ils ont également abordé le sujet relatif aux impacts de la pandémie sur leurs organismes, sur la communauté ainsi que sur leur situation personnelle et celle de leur entourage. La Fondation Québec Philanthrope tient à remercier les jeunes et les organismes impliqués dans le projet Unisson pour ces échanges inspirants qui nous permettent d’être au plus près des besoins des leurs communautés dans la région de la Chaudière-Appalaches !